Le Vatican veut recadrer des religieuses américaines | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le Vatican veut recadrer des religieuses américaines
©

Les voies du Seigneur

Le Vatican veut recadrer des religieuses américaines

La conférence LCWR qui regroupe 57 000 religieuses auraient des positions trop libérales.

Les religieuses américaines trop libérales ? C’est en tout cas ce que juge le Vatican qui a nommé un archevêque pour "guider" la Leadership Conference of Women Religious (LCWR)  qui regroupe 57 000 bonnes sœurs aux Etats-Unis soit la majorité des ordres religieux féminins du pays.

Le Saint-Siège a estimé que les positions féministes et libérales des religieuses notamment sur l’homosexualité et la prêtrise des femmes ne correspondaient pas à la doctrine catholique. La Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) dirigé par l’Américain William Levada  reproche à la Leadership Conference son "absence de soutien aux enseignements de l'Eglise sur l'ordination des femmes et sur l'homosexualité" et son "silence concernant le droit à la vie de sa conception à la mort naturelle, une question qui fait partie du débat public animé sur l'avortement et l'euthanasie aux Etats-Unis".

La CDF a donc nommé l’archevêque de Seattle, Mgr Peter Sartain ce mercredi pour "orienter et approuver si besoin est" le travail de la LCWR. En d’autres termes, examiner l’affiliation de la Conférence à d’autres organisations ne partageant pas les opinions de la doctrine catholique.

Lu sur The New York Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !