Trierweiler aurait fait virer une commandante de police | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Trierweiler aurait fait virer une commandante de police
©

Remerciée

Trierweiler aurait fait virer une commandante de police

La commissaire aurait commis une maladresse envers la Première dame.

Une commissaire de police du SHPH (Service de protection des hautes personnalités) a été remerciée. Elle aurait commis une maladresse envers Valérie Trierweiler, la compagne du chef de l'Etat. En avril, alors que le couple présidentiel était en déplacement à la Réunion, la policière a sorti une ombrelle pour protéger du soleil la Première dame. Un zèle apparemment peu apprécié.

Plus tard, fin avril, après un meeting au Palais omnisports de Bercy, Valérie Trierweiler réprimande la commissaire car son sac a disparu. Les effets personnels avaient été déplacés dans une autre salle.

Aujourd'hui la policière ne fait plus partie des effectifs chargés de la sécurité du couple présidentiel. Elle est la seule de tous les gardes du corps ayant officié pendant la campagne autour du socialiste à n'avoir pas été intégrée au Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR). Et ce ne serait pas une coïncidence. Selon une source policière "c'est Valérie Trierweiler qui n'a pas voulu la garder".

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !