Valérie Pécresse : "Nicolas Dupont-Aignan est un instrument de la gauche pour nous faire perdre" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Valérie Pécresse : "Nicolas Dupont-Aignan est un instrument de la gauche pour nous faire perdre"
©

Tacle

Valérie Pécresse : "Nicolas Dupont-Aignan est un instrument de la gauche pour nous faire perdre"

Dans l'Opinion, la présidente de la région Ile-de-France met la pression sur le candidat de Debout la France.

S'il a du mal à véritablement émerger dans cette campagne, Nicolas Dupont-Aignan poursuit son chemin. Mais d'ex-frondeur de l'UMP, le député-maire est devenu un véritable obstacle à combattre pour la droite traditionnelle qui cherche à remporter les ultimes voix pour être au second tour de la présidentielle. Dans l'Opinion, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse n'y va pas par quatre chemins. "Les Français ont compris que Taubira avait fait perdre Jospin en 2002. Nicolas Dupont-Aignan est un instrument de la gauche pour nous faire perdre" tranche-t-elle.

Une critique dure alors que le candidat de Debout la France avait dénoncé, la semaine dernière, des pressions du camp filloniste par SMS. "J'ai répondu que je n'étais pas à vendre" a-t-il souligné sur BFMTV. Si l'entourage de François Fillon dément de telles pressions, les petites phrases se multiplient. "Voter pour (lui), c'est une voix perdue pour l'alternance" disait déjà Valérie Pécresse à Paris Match, le 4 avril dernier.

Lu sur L'Opinion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !