Vaccin contre la Covid-19 : au moins 5 millions de personnes seront ciblées pour la dose de rappel en France | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Mauricette, une Française de 78 ans, reçoit une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre la Covid-19 à Sevran, en décembre 2020. Mauricette est la première personne à recevoir une dose du vaccin en France.
Mauricette, une Française de 78 ans, reçoit une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre la Covid-19 à Sevran, en décembre 2020. Mauricette est la première personne à recevoir une dose du vaccin en France.
©THOMAS SAMSON / PISCINE / AFP

Campagne vaccinale

Vaccin contre la Covid-19 : au moins 5 millions de personnes seront ciblées pour la dose de rappel en France

Les résidents dans les Ehpad ou les patients immunodéprimés seront les personnes qui pourront accéder à la troisième dose de vaccin contre la Covid-19 dans les mois à venir. 5 millions de personnes seront concernées.

Environ cinq millions de personnes âgées ou à « très haut risque » sont ciblées en priorité en France pour une « dose de rappel » du vaccin contre la Covid-19, selon les précisions ce jeudi 12 août du ministère de la Santé et d’après des informations de France Info.

Cette estimation est communiquée au lendemain de l'annonce par le gouvernement du lancement d'une campagne de rappel vaccinal dès la mi-septembre.

Ce chiffre dévoilé par le ministère de la Santé concerne essentiellement les résidents dans les Ehpad et dans les unités de soins de longue durée, les personnes de plus de 80 ans vivant « à domicile », ainsi que les malades « à très haut risque de forme grave » de Covid-19 et les patients « immunodéprimés », selon les éléments communiqués.

Bien qu'il n'existe à ce jour « pas d'avis scientifique stabilisé sur les catégories qui pourraient bénéficier de cette dose de rappel », elles font l'objet d'un « consensus » entre la Haute Autorité de santé (HAS), le Conseil scientifique et le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, d’après le ministère de la Santé.

La liste des catégories concernées doit encore être formellement établie par la Haute Autorité de santé, en vue d'une ouverture des rendez-vous le 1er septembre, pour les premières injections de la troisième dose du vaccin à partir du 15 septembre.

Cette nouvelle dose doit permettre de renforcer l’immunité des personnes concernées face à la menace d’un rebond épidémique lors de la période de rentrée prochaine en septembre – octobre et face à la menace persistante du variant Delta.  

France Info

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Le gouvernement s’enfonce dans le piège de sa stratégie sanitaire : comment en sortir sans plomber la vaccination ?Ehpad : l’absurdité du nouveau protocole

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !