L'Union européenne et le Japon vont signer un accord majeur de partenariat économique le 17 juillet prochain à Tokyo | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'Union européenne et le Japon vont signer un accord majeur de partenariat économique le 17 juillet prochain à Tokyo
©FRANCOIS WALSCHAERTS / POOL / AFP

Libre échange

L'Union européenne et le Japon vont signer un accord majeur de partenariat économique le 17 juillet prochain à Tokyo

Bruxelles et Tokyo vont mettre en place, à l'horizon 2019, le vaste accord commercial de libre échange, le Jefta (le "Japan-EU Free Trade Agreement"). Le texte devait être signé ce mercredi 11 juillet à Bruxelles, à l'occasion du sommet de l'Otan. Il sera finalement validé le 17 juillet prochain à Tokyo.

La Commission européenne s'est félicitée du feu vert du Conseil pour l'accord de partenariat économique entre l'Union européenne et le Japon. 

Les Etats membres de l'Union européennes au Conseil ont autorisé, le 6 juillet dernier, la signature de l'accord commercial entre l'UE et le Japon. 

Les dirigeants de l'Union européenne devaient signer cet accord commercial lors du sommet UE-Japon qui se déroule le 11 juillet à Bruxelles. Le sommet Union européenne - Japon a finalement été reporté au 17 juillet à Tokyo, selon des informations de Capital. Ce report est lié à la décision de Shinzo Abe. Le premier ministre japonais a annulé sa visite à Bruxelles au sommet de l'Otan à la suite des terribles intempéries qui ont fait plus de 156 morts au Japon ces derniers jours. 

Jean-Claude Juncker se rendra en Asie le 16 juillet prochain dans le cadre d'un sommet entre l'UE et la Chine. Il sera accompagné par le président du Conseil européen Donald Tusk. La signature du vaste accord de libre-échange, négocié depuis 2013, est donc imminente.  

Le Parlement européen devrait ensuite se prononcer sur la question à l'automne prochain. Cet accord pourrait entrer en vigueur début  2019. 

Cecilia Malmström, la commissaire au commerce, s'est exprimée sur le feu vert donné par le Conseil européen pour le partenariat économique UE-Japon. 

"Je suis très heureuse que les États membres de l'UE aient maintenant apporté leur soutien formel. L'accord de partenariat économique UE-Japon est l'accord bilatéral le plus important et le plus avancé jamais négocié par l'Union européenne. Il crée une zone de libre-échange couvrant 600 millions de personnes et un tiers du PIB mondial. Avec nos partenaires japonais, nous envoyons un signal fort au monde que nous croyons toujours au commerce ouvert et que le protectionnisme n'est jamais la solution. Les avantages économiques de cet accord sont clairs. Il permettra d'éliminer la grande majorité des droits payés par nos entreprises et de simplifier les procédures douanières dans tous les domaines. L'accord va ouvrir d'énormes opportunités de marché pour les deux parties. L'agriculture européenne a aussi quelque chose à célébrer, avec l'accès à l'énorme marché japonais et la protection de plus de 200 aliments et boissons distinctifs, comme le champagne et le jambon de Parme. J'appelle maintenant le Parlement européen à approuver rapidement cet accord afin que les entreprises, les citoyens et les agriculteurs européens puissent récolter les fruits de cet accord dès que possible".

Cet accord commercial de l'Union européenne avec le Japon doit enlever les barrières commerciales sur les importations vers le Japon. A l'ère du protectionnisme, cette décision est un signal fort. 

 

Lu sur le site de la Commission européenne

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !