Une prime à la casse spéciale pour les voitures diesel : le gouvernement y réfléchirait | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Une prime à la casse spéciale pour les voitures diesel : le gouvernement y réfléchirait
©

Vroum vroum

Une prime à la casse spéciale pour les voitures diesel : le gouvernement y réfléchirait

Le gouvernement songe à rétablir une prime à la casse "écologique" pour éliminer progressivement les voitures diesel, jugées trop polluantes.

François Hollande fera-t-il renaître la prime à la casse disparue depuis le 1er janvier 2011 ? En tout cas, le gouvernement y réfléchirait. La ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, a émis cette idée pour les véhicules diesel dans une lettre à la Cour des comptes dont le Parisien se fait l'écho. Au lendemain de la diffusion de son rapport demandant une hausse de la taxation du diesel, la ministre de l'Ecologie propose une "aide au remplacement des véhicules les plus émetteurs de particules par des véhicules peu polluants bénéficiant du bonus écologique". Pour Delphine Batho, "il y a un vrai problème de santé publique sur le diesel. Les véhicules anciens qui représentent 27% du parc auto sont ceux qui émettent le plus de particules".

Les véhicules diesel les plus vieux seraient visés par cette mesure, selon le quotidien, car ce sont eux qui "émettent le plus de particules". En février, la ministre se montrait alarmiste sur le sujet rappelle France TV info : "Il y a aujourd'hui 40 000 décès prématurés chaque année liés à la pollution de l'atmosphère et une des raisons de la pollution de l'atmosphère dans les grandes villes notamment, c'est le problème du diesel et notamment des vieux véhicules au diesel, par exemple les véhicules d'avant 1997, d'avant 2000, qui polluent 30 fois plus qu'un véhicule récent".

Outre l'aspect écologique, le projet de Delphine Batho a un objectif industriel. Cette prime arriverait en effet à point nommé pour soutenir les constructeurs automobiles français : "Premier débouché de PSA et Renault, deux constructeurs en difficulté, le marché automobile français a connu son mois de janvier le plus bas depuis 1997. La prime à la casse soutiendrait la demande de véhicules". Mais pour l'heure, rien n'est encore tranché, car le gouvernement attend les conclusions du comité pour la fiscalité écologiste attendues à la fin du printemps. La "prime de reconversion" pourrait alors inscrite dans le budget 2014.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !