Une frappe américaine a tué le chef de l'État islamique en Afghanistan et Pakistan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Une frappe américaine a tué le chef de l'État islamique en Afghanistan et Pakistan
©D.R

Terrorisme

Une frappe américaine a tué le chef de l'État islamique en Afghanistan et Pakistan

L'homme avait déjà été donné pour mort en juillet 2015.

Hafez Saïd, chef de l'État islamique dans la région de l'Afghanistan et du Pakistan (ou AFPAK) a été tué dans une frappe de drone américaine à la fin du mois de juillet, a déclaré le Pentagone. Cela constitue un vrai revers pour l'organisation, qui cherche à s'enraciner dans la région, alors qu'elle est en lutte de légitimité avec Al-Qaeda et les Talibans. 

Hafez Saïd a été tué lors d'une opération conjoine des forces spéciales américaines et afghanes, dans le district d'Achin, dans la province de Nangarhar le 26 juillet, a précisé le Pentagone. Cela fait suite à une première annonce de la mort de cet homme en juillet 2015 lors d'une frappe américaine dans le Nangarhar, contre plusieurs cadres de l'EI. Les États-Unis ont déjà tué en 2015 Abdul Rauf Khadim, qui aurait été le numéro deux de l'EI dans la région. 

L'homme "était connu pour participer directement aux attaques contre les forces américaines et de la coalition, et les activités de son réseau terrorisaient les Afghans, particulièrement dans le Nangarhar", a déclaré Gordon Trowbridge, porte-parole adjoint du Pentagone. 

Lu sur BFMTV.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !