Une filière djihadiste démantelée dans la région de Toulouse et Albi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Une filière djihadiste démantelée dans la région de Toulouse et Albi
©

Foi(e) du sud-ouest

Une filière djihadiste démantelée dans la région de Toulouse et Albi

Six personnes soupçonnées d'appartenir à une filière djihadiste ont été interpellées tôt ce matin dans la région de Toulouse et Albi, a indiqué le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué.

L'opération a été ordonnée par des magistrats du pôle anti-terroriste de Paris, saisis d'une information judiciaire ouverte pour "association de malfaiteurs terroriste et financement du terrorisme", affirme le ministre sans plus de précision.

Les six individus ont été placés en garde à vue.

Ce nouveau coup de filet intervient cinq jours après l'interpellation pour des motifs similaires de huit personnes dans les régions parisienne et lyonnaise, dont cinq ont été mises en examen hier et écrouées dans la nuit de vendredi à samedi pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme".

Deux sont soupçonnés d'être allés en Syrie dans les zones tenues par les djihadistes. L'un, interpellé à Aimargues (Gard), aurait passé trois mois en Syrie fin 2013 début 2014. L'autre, arrêté à Caussiniojouls (Hérault), serait rentré plus récemment. Les trois derniers, tous interpellés à Lunel (Hérault), sont soupçonnés d'avoir voulu se rendre en Syrie et d'avoir envoyé du matériel sur place.

En l'espace de deux semaines, les autorités ont ainsi arrêté une quinzaine d'individus.

Lu dans Le Dauphiné Libéré

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !