Un Halloween marqué par des violences à Rennes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un Halloween marqué par des violences à Rennes
©Reuters

Cauchemardesque

Un Halloween marqué par des violences à Rennes

Les pompiers ont essuyé des violences verbales.

A Rennes, la fête d'Halloween a mal tournée. Dans la nuit, les violences urbaines ont éclaté. Au total, les pompiers ont recensé 13 feux de poubelles et trois voitures incendiées, ainsi que des dégâts importants sur le mobilier urbain, dans différents quartiers de la ville. Les incidents ont duré une grande partie de la nuit. Ils se sont terminés peu avant 6 heures.

Des pompiers agréssés verbalement 

Par ailleurs, les pompiers ont indiqué à Ouest-France avoir essuyé des violences verbales durant leurs interventions : "On est là pour porter secours aux gens et sauver des vies ! Pas pour se faire caillasser". Des bus ont été pris pour cible, des projectiles lancés et du matériel urbains détruits. Selon Ouest-France, les policiers sont rapidement intervenus pour porter secours aux pompiers. Une cinquantaine de personnes se sont opposées aux forces de l'ordre.

"L'ambiance était très tendue, d'autant que d'autres incidents se produisaient dans d'autres quartiers de Rennes. À la Bellangerais, à Maurepas, à la Poterie, mais aussi à Saint-Jacques-de-la-Lande où, là encore, des pompiers ont été pris à partie et des feux de poubelles allumés", rapporte le quotidien régional. Cependant, il n'y aurait eu aucune interpellation.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !