UMP : Sarkozy attendu au siège du parti | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy est attendu ce 8 juillet au siège de l'UMP
Nicolas Sarkozy est attendu ce 8 juillet au siège de l'UMP
©France 2

Réunion au sommet

UMP : Sarkozy attendu au siège du parti

Après l’annonce du rejet de ses comptes de campagne, et sa démission dans la foulée du Conseil constitutionnel, l’ancien président de la République va retrouver sa famille politique ce 8 juillet.

Plus de six ans que l’ex chef d’Etat Nicolas Sarkozy n’avait plus remis les pieds à l’UMP. Et ce n’est pas forcément dans ces circonstances qu’il entendait retrouver sa famille politique, dont il reste le leader. Ce lundi 8 juillet, l’ex président est attendu pour "un bureau politique extraordinaire", convoqué par Jean-François Copé, le président du parti. La raison ? L’endettement de l’ancienne majorité, accentué après le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, lors de la présidentielle de 2012.

Cette réunion se tiendra à huis clos au siège du parti, rue de Vaugirard, et pas moins de 800 personnes pourraient y assister, si elles répondent toutes présentes. Pour rappel, le Conseil constitutionnel a suivi le 4 juillet dernier la décision de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), qui a ceux de Nicolas Sarkozy et de l’UMP donc. C’est le meeting du 1er décembre 2011 à Toulon qui est visé. La commission estime que l’ancien président aurait dû l’intégrer aux comptes de campagnes, et non à un déplacement du chef de l’Etat. La manifestation avait coûté 155 715 euros. Mais aujourd’hui, après le rejet des comptes, c’est la totalité du remboursement forfaitaire de l’Etat qui a été annulé. L’UMP doit donc rembourser 100% des 11 millions d’euros. Et les dettes totales du parti de droite avoisineraient les 55 millions d’euros.Jean-François Copé avait immédiatement lancé un appel aux dons, via un site internet. Après le week-end, la somme récoltée serait de deux millions d’euros.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !