Ukraine, le point : La France «se tiendra aux côtés de la Finlande et de la Suède» en cas d'agression | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Char russe
Char russe
©Konstantin Mihalchevskiy / AFP

Guerre

Ukraine, le point : La France «se tiendra aux côtés de la Finlande et de la Suède» en cas d'agression

La Turquie «ne cédera pas» sur l'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'Otan

Plus de 260 combattants ukrainiens dont 53 blessés ont été évacués lundi de l'aciérie Azovstal, dernier bastion de résistance ukrainienne à Marioupol, a annoncé une vice-ministre ukrainienne de la Défense, Ganna Malyar cité par Le Figaro.

La France «se tiendra aux côtés de la Finlande et de la Suède» en cas d'agression, a déclaré lundi soir l'Élysée après que ces deux pays ont annoncé vouloir adhérer à l'Otan.

La Turquie «ne cédera pas» sur l'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'Otan, déclare Erdogan reprochant de nouveau aux deux pays nordiques de faire preuve de mansuétude envers les rebelles kurdes du PKK (parti des travailleurs du Kurdistan) considéré comme organisation terroriste.

Dans la région de Tchernihiv, au nord de Kiev, environ 3 500 bâtiments ont été détruits ou endommagés lors de l’offensive russe vers la capitale ukrainienne signale Le Monde. 80 % des dégâts concernent des bâtiments résidentiels, a déclaré le ministère de la défense britannique dans son point quotidien de la situation publié sur Twitter.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !