Ukraine, le point : l'OTAN réagirait à une attaque russe avec des armes chimiques, Marioupol toujours assiégée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Char russe
Char russe
©Konstantin Mihalchevskiy / AFP

Guerre

Ukraine, le point : l'OTAN réagirait à une attaque russe avec des armes chimiques, Marioupol toujours assiégée

Des signaux positifs lors des pourparlers

Une éventuelle attaque russe avec des armes chimiques en Ukraine entraînerait une réaction de l’OTAN prévient, dans une interview au Monde, Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

"L’usage d’armes chimiques serait totalement inacceptable, horrible, et changerait la nature du conflit" déclare Jens Stoltenberg.

L'Ukraine se dit prête à un statut neutre mais demande des garanties

La Russie a annoncé réduire drastiquement ses activités militaires autour de Kiev.

Volodymyr Zelensky, le président ukrainien a reconnu des signaux positifs dans les pourparlers, mais il a rappellé que "le bombardement de nos villes continue" et Marioupol est toujours asségée.

De plus douze personnes ont été tuées et trente-trois autres blessées par un bombardement russe sur un bâtiment administratif à Mykolaïv, dans le sud de l'Ukraine

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !