Ukraine, le point : deux universités frappées par une dizaine de missiles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Char russe
Char russe
©Konstantin Mihalchevskiy / AFP

Guerre

Ukraine, le point : deux universités frappées par une dizaine de missiles

Aucun bilan concernant d'éventuels blessés ou morts n'a été communiqué vendredi matin

Des frappes russes sur Vinnytsia, une ville du centre de l’Ukraine, ont fait au moins 23 morts et près d'une centaine de blessés jeudi 14 juillet.

Les images publiées par le service d’Etat pour les situations d’urgence ukrainien montraient des dizaines de carcasses de voitures calcinées et un immeuble d’une dizaine d’étages ravagé par l’explosion et l’incendie ayant suivi dans cette ville de 370 000 habitants, située bien à l’ouest de la capitale Kiev, loin des lignes de front, selon Le Monde.

Le bilan du bombardement russe, dimanche, d’un immeuble d’habitation à Tchassiv Yar, dans l’est de l’Ukraine, a été réévalué à quarante-huit morts au moins, dont un enfant, a déclaré le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky.

Deux universités ont été frappées par une dizaine de missiles dans la ville de Mykolayiv.

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué hier des mesures plus strictes pour les personnes ou entités considérées comme des « agents étrangers » par la Russie selon Le Parisien.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !