Ukraine : un plan d'aide d'au moins 11 milliards d'euros versé par la Commission européenne, Kerry et Lavrov se sont vus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Ukraine : un plan d'aide d'au moins 11 milliards d'euros versé par la Commission européenne, Kerry et Lavrov se sont vus
©

Mise au point

Ukraine : un plan d'aide d'au moins 11 milliards d'euros versé par la Commission européenne, Kerry et Lavrov se sont vus

François Hollande reçoit ce mercredi à Paris plusieurs ministres des Affaires étrangères, officiellement pour préparer un sommet sur le Liban, officieusement pour évoquer l’Ukraine, où la situation reste chaotique. Les chefs de la diplomatie américaine et russe se sont donc rencontrés.

La commission européenne a annoncé un plan de 11 milliards d’euros en faveur de l’Ukraine ce mercredi 5 mars. Il sera financé par l’Union européenne et des institutions financières et pourrait s’étaler sur deux ans. Cette décision a été prise alors que François Hollande reçoit à Paris plusieurs ministres des Affaires étrangères, officiellement pour préparer un sommet sur le Liban, officieusement pour évoquer l’Ukraine, où la situation reste chaotique. Parmi les invités, le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, et son homologue russe Sergueï Lavrov. Les deux hommes se sont beaucoup invectivé au cours des derniers jours. 

Ce mercredi, les forces russes ont pris le contrôle partiel de deux bases de lancement de missiles en Crimée, selon le porte-parole du ministère de la Défense ukrainien. Cependant, le poste de commandement et le centre de contrôle de la base sont toujours sous contrôle ukrainien. Par ailleurs, la police ukrainienne a commencé à faire évacuer l'immeuble abritant le gouvernement régional occupé par des manifestants pro-russes à Donetsk, ville du sud-est de l'Ukraine. Selon des témoins, le drapeau ukrainien a été hissé sur le bâtiment où il a remplacé le drapeau russe qui flottait depuis samedi.

Malgré ces affrontements, les diplomaties russes et ukrainiennes assurent vouloir régler le conflit à l’amiable. "Nous ne permettrons pas un bain de sang en Ukraine. Nous ne permettrons aucun attentat contre la vie et la santé de ceux qui vivent en Ukraine, ni contre les Russes qui vivent en Ukraine", a martelé le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. De son côté, l'Ukraine veut régler "pacifiquement" la crise avec la Russie, a affirmé le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Andriï Dechtchitsa. "Nous ne voulons pas combattre les Russes", a-t-il insisté.

Lu sur Francetvinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !