Ukraine : Kiev dénonce une "invasion russe non dissimulée" et demande une aide militaire à l'UE | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ukraine : Kiev dénonce une "invasion russe non dissimulée" et demande une aide militaire à l'UE
©

De pire en pire

Ukraine : Kiev dénonce une "invasion russe non dissimulée" et demande une aide militaire à l'UE

"Nous sommes extrêmement préoccupés par les derniers développements, notamment les informations sur le terrain", a déclaré Maja Kocijancic, le porte-parole du service diplomatique de l'UE.

Ce jeudi 28 août, les autorités ukrainiennes ont demandé à l'Union européenne de leur accorder une "aide militaire d'envergure" après une "invasion russe non dissimulée", selon les mots de l'ambassadeur ukrainien auprès de l'Union européenne, Konstiantyn Elisseïev. Peu avant, le président ukrainien Petro Porochenko avait indiqué une "détérioration rapide de la situation dans la région de Donetsk". Il avait alors annulé une visite prévue en Turquie. Par ailleurs, l'ambassadeur américain à Kiev, Geoffrey Pyatt, a également écrit sur son compte Twitter ce jeudi 28 août que l'armée russe "intev[enait] directement dans des combats sur le territoire ukrainien". "Les tanks, blindés, artillerie, lance-roquettes multiples russes n'ont pas suffi à battre les forces ukrainiennes. Un nombre croissant de troupes russes interviennent donc maintenant directement dans les combats sur le territoire ukrainien. La Russie a aussi envoyé dans l'est de l'Ukraine ses systèmes de missiles antiaériens les plus récents, comme le SA-22, et est maintenant directement impliquée dans le conflit", a-t-il déclaré. 

L'Union européenne s'est alors dite "extrêmement préoccupée" par toutes ces informations. "Nous sommes extrêmement préoccupés par les derniers développements, notamment les informations sur le terrain", a déclaré au cours d'un point de presse Maja Kocijancic, le porte-parole du service diplomatique de l'UE. Dans le même temps, la Lituanie a "condamn[é] fermement l'invasion évidente du territoire de l'Ukraine par les forces armées de la Fédération de Russie", demandant que ce sujet "soit examiné par le Conseil de sécurité de l'ONU aussi vite que possible".

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !