Tribune des généraux dans Valeurs Actuelles : Jean Castex « condamne » et dénonce l'attitude « inacceptable » de Marine Le Pen | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Jean Castex s'exprime lors d'une conférence de presse ce mercredi 28 avril
Jean Castex s'exprime lors d'une conférence de presse ce mercredi 28 avril
©GONZALO FUENTES / POOL / AFP

« Délitement de la France » ?

Tribune des généraux dans Valeurs Actuelles : Jean Castex « condamne » et dénonce l'attitude « inacceptable » de Marine Le Pen

Le Premier ministre a critiqué la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, pour ses positions et ses déclarations sur la tribune des anciens militaires relayée dans Valeurs Actuelles. Jean Castex s’est exprimé sur ce sujet lors d’une conférence de presse et suite aux questions des journalistes à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 28 avril.

Interrogé ce mercredi 28 avril à la fin d’une conférence de presse à l'issue du Conseil des ministres, Jean Castex a dénoncé la tribune d'anciens militaires publiée sur Internet et relayée la semaine dernière dans Valeurs Actuelles :

« Evidemment, je ne peux que condamner avec la plus grande fermeté cette initiative qui est contraire à tous nos principes républicains, à l'honneur et au devoir de l'armée ».

Jean Castex a précisé que « l'armée n'est pas concernée » dans son ensemble par ce texte et a estimé que les généraux signataires « ne représentent qu'eux-mêmes ». Le Premier ministre a rappelé que « la ministre des Armées engagera à leur endroit les poursuites qu'il convient ». Des sanctions internes pourraient être prises.

Jean Castex a surtout dénoncé ce mercredi l’attitude de la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, dans ce dossier :  

« Ce pourrait donc être une affaire insignifiante s'il n'y avait pas une récupération politique, je le dis, tout à fait inacceptable. Comment des gens - et Madame Le Pen en particulier - qui aspirent à exercer les responsabilités de l'État, (peuvent-ils) cautionner une initiative qui n'exclut pas de se retourner contre l'État républicain ? ».

Jean Castex a également laissé entendre, selon des informations du Figaro, qu'en appelant les intéressés à se « joindre à (son) action », Marine Le Pen avait renoué avec la tradition putschiste de l'extrême droite :

« Chassez le naturel, il revient au galop ».

A lire aussi : Tribune des généraux : vieux barbons contre antifascistes en panique, le match des nuls ? 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !