Traité CETA : la Wallonie fait de la résistance | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Traité CETA : la Wallonie fait de la résistance
©REUTERS / Christian Hartmann

Véto

Traité CETA : la Wallonie fait de la résistance

Le traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (CETA) de pourra pas être signé le 27 octobre prochain, faute d'avoir convaincu l'assemblée francophone.

Il existe une petite région qui résistance encore et toujours à l'Union européenne… Ce mardi, la commission des affaires européennes du Parlement de Wallonie a rejeté l'ultimatum, fixé à vendredi, lancé par la commission européenne pour rapidement enlever son véto à la signature du traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (CETA) qui devait être entériné le 27 octobre. La Belgique doit obtenir l'aval de ses assemblées pour approuver le texte, comme l'ont fait les autres pays de l'Union européenne.

"Il reste trop de problèmes pour trouver un accord d’ici à vendredi" a tranché le ministre-président de la Région, Paul Magnette (PS). Si l'assemblée n'est pas entièrement hostile au texte, elle souhaite des corrections sur plusieurs points notamment l'agriculture ou la défense de l'environnement.  "Ce n’est pas un veto définitif ou un enterrement" a néanmoins affirmé au Monde Paul Magnette.

A l'instar du TAFTA, le CETA est dénoncé par l'extrême-gauche et certaines associations qui dénoncent des craintes d'harmonisation des règles environnementales ou sanitaires par le bas. Surtout, les opposants estiment que les entreprises agroalimentaires américaines pourraient s'installer au Canada et ainsi inonder l'Europe avec des produits douteux comme les viandes aux hormones.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !