Tout ce qu'il faut savoir sur les Orionides, cette pluie d'automne d'étoiles filantes qui fendra le ciel ce weekend | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Tout ce qu'il faut savoir sur les Orionides, cette pluie d'automne d'étoiles filantes qui fendra le ciel ce weekend
©Reuters

A ne pas rater

Tout ce qu'il faut savoir sur les Orionides, cette pluie d'automne d'étoiles filantes qui fendra le ciel ce weekend

Les Orionides seront visibles jusqu'au 7 novembre, mais le pic a lieu ce weekend. En 2006, entre 50 et 70 étoiles filantes avaient fendu le ciel en une heure.

Attention les yeux, la nuit du 21 au 22 octobre sera une nouvelle fois le théâtre d'un spectacle époustouflant : les Orionides, une pluie d'automne d'étoiles filantes qui décore le ciel nocture depuis le 2 octobre et jusqu'au 7 novembre. En effet, comme chaque année, quelques heures avant l'aube, un pic de météores déferlera dans l'obscurité depuis la constellation d'Orion le chasseur, qui sera située dans la partie sud-est de ciel. Lorsque le ciel est dégagé, il est possible d'observer jusqu'à une vingtaine d'étoiles filantes dans l'heure. En 2006 cependant, entre 50 et 70 météores avaient fendu le ciel en une heure.

Les Orionides apparaissent au mois d'octobre lorsque la Terre traverse le champ de poussière laissé dans son sillage par la comète Halley sur son orbite. Ses débris voyagent alors dans l'atmosphère terrestre à une vitesse équivalente à 66 kilomètre par seconde (soit 238 000 km/h), puis finissent par se consumer, laissant derrière eux, des trainées lumineuses que l'on peut observer depuis la Terre. Aperçue pour la dernière fois en 1986, Halley devrait être visible depuis la Terre en 2061. En attendant, la comète laisse derrière elle les Orionides et une seconde pluie d'étoiles appelée Eta aquarides qui elle, s'observe au mois de mai.

Comment observer les Orionides ?

Pour trouver la constellation d'où partiront les météores, il vous suffit de rechercher Bételgeuse, la neuvième étoile la plus lumineuse du ciel, celle-ci se trouvant tout près d'Orion. Ensuite, il vous faut savoir que cette pluie d'étoiles filantes sera plus visible loin des zones urbaines, dans lesquelles la pollution lumineuse abaisse considérablement la visibilité du spectacle. Plus l'endroit où vous vous trouverez sera sombre, mieux vous profiterez de la vue. Enfin très important, le show peut durer un moment, prévoyez donc de quoi vous habiller chaudement et être à l'aise.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !