Toulouse : nouvelle nuit de violences entre jeunes et forces de l'ordre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Toulouse : nouvelle nuit de violences entre jeunes et forces de l'ordre
©Flickr commons

Tensions

Toulouse : nouvelle nuit de violences entre jeunes et forces de l'ordre

Plusieurs véhicules ont été incendiés, des poubelles ont été brûlées, et les forces de l’ordre ont essuyé des jets de projectile.

Deuxième nuit de violences à Toulouse. Dix-huit interpellations ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi dans la "Ville rose" après des échauffourées dans le quartier du Mirail. D’après France 3 Occitanie, une vingtaine de voitures ont été incendiées, des poubelles ont été brûlées et les pompiers comme les forces de l’ordre ont essuyé des jets de projectiles, notamment des "tirs de mortier".

Ces violences de lundi succèdent à celles de dimanche soir qui ont sévi dans les quartiers de Bellefontaine et la Reynerie, et qui avaient nécessité la mobilisation de plus de cent policiers, CRS et gendarmes.

Ces échauffourées pourraient avoir été déclenchées par une rumeur selon laquelle des gardiens de la prison de Seysses, au sud de Toulouse, auraient été à l’origine du décès samedi d'un détenu originaire du quartier. La tension dans le quartier est montée d’un cran dimanche après-midi suite au contrôle d’une femme voilée refusant de se soumettre aux vérifications de la police. Elle a été interpellée et placée en garde à vue pour rébellion et outrage à personne dépositaire de l’autorité publique, selon une source judiciaire.


Lu sur France 3

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !