Thaïlande : le décès du roi pourrait causer des perturbations économiques et politiques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Thaïlande : le décès du roi pourrait causer des perturbations économiques et politiques
©Crystal Hendrix Hirschorn

Bancale

Thaïlande : le décès du roi pourrait causer des perturbations économiques et politiques

Le deuil national durera un an. Les analystes redoutent un ralentissement de l'économie.

Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej est décédé ce jeudi à l'âge de 88 ans. Bhumibol Adulyadej était considéré comme une figure unificatrice du pays. Durant les 70 ans de son règne, la Thaïlande est passée de l'état de pays agraire à celui de moteur économique pour la région. Cependant, le deuil national pourrait causer des perturbations qui ralentiraient l'économie, faisant fuir les investisseurs. De plus, le prince Maha Vajiralongkorn, le fils héritier du roi, a demandé à bénéficier d'un délai avant de succéder à son père, plongeant le pays dans une grande confusion qui pourrait aussi avoir de lourdes conséquences politiques.

En effet, le chef de la junte militaire au pouvoir a annoncé une période de deuil national d'un an, ce qui inquiète grandement les analystes de The Economist Intelligence Unit, qui ont confié à l'AFP qu'ils redoutaient "la fermeture d'entreprises nationales pour plusieurs jours, y compris les sociétés liées au tourisme". Le cabinet prévoit donc un ralentissement économique en Thaïlande pour les 12 prochains mois.

Le Japon est prêt à aider ses entreprises en Thaïlande

Le Japon est le premier investisseur étranger en Thaïlande et y compte environ 4 500 entreprises. Selon l'organisme du commerce international Jetro, en 2015, les investissements du Japon en Thaïlande se sont élevés à 3,8 milliards d'euros. Les médias japonais annoncent que certaines sociétés craignent des perturbations en raison du deuil respecté par les employés thaïlandais. La sortie de nouveaux produits pourrait également être retardée. C'est pourquoi, ce vendredi, le Japon a annoncé qu'il aidera ses nombreuses entreprises implantées en Thaïlande en cas de ralentissement de l'économie après le décès du roi. "Le gouvernement va offrir un soutien approprié aux compagnies japonaises afin de minimiser l'impact" sur leur activité, a déclaré le porte-parole du gouvernement japonais Yoshihide Suga, tout en adressant ses condoléances au royaume thaïlandais. 

Ce n'est pas la première fois que le Japon vient en aide aux entreprises japonaises implantées en Thaïlande. En 2011, le Japon a aidé plus de 400 entreprises japonaises implantées dans la région touchée par des inondations survenues après le tsunami.

 

 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !