Terrorisme : seul un Français sur trois fait confiance au gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Terrorisme : seul un Français sur trois fait confiance au gouvernement
©

Sondage

Terrorisme : seul un Français sur trois fait confiance au gouvernement

Selon un sondage Ifop pour "Le Figaro" publié ce 18 juillet, 33% des Français font confiance au Président et à l'exécutif en place pour lutter contre le terrorisme.

Deux Français sur trois n'auraient plus confiance en François Hollande et son gouvernement pour mener à bien la lutte contre les attentats et les attaques terroristes dans le pays.

C'est ce qu'indique un sondage Ifop pour Le Figaro réalisé le 15 juillet dernier, soit au lendemain de l'attentat de Nice, et publié ce lundi 18 juillet. Un chiffre nettement en baisse selon le quotidien, qui précise que "les quatre baromètres précédents de l'Ifop, réalisés entre les 8 janvier 2015 et 5 janvier 2016, indiquaient qu'à peu près un Français sur deux avait confiance dans le gouvernement".

Autre chiffre de l'étude, très impressionnant : 99% des personnes interrogées jugent que la menace terroriste est élevée en France ("très" à 61% et "plutôt" pour 38% des sondés).

Sur la "situation de guerre" en France revendiquée par l'État depuis Charlie Hebdo janvier 2015, les avis sont plus mitigés dans l'enquête auprès d'un panel de Français : 50% d'entre eux indique que malgré "une attaque terroriste sans précédent", la France n'a "pas basculé véritablement dans une situation de guerre".

Ils sont également un sondé sur eux à affirmer souhaiter que l'état d'urgence soit renforcé dans le pays. Une très large majorité (81%) serait même disposée à "accepter davantage de contrôles et une certaine limitation de (ses) libertés".

S'agissant des peines prononcées contre les membres des réseaux et des cellules terroristes, le gouvernement n'en fait "pas assez" pour 88% des personnes interrogées, même chose pour les moyens juridiques accordés aux forces de police et aux services de renseignement à 77%. Enfin, les effectifs des forces de l'ordre sont jugés insuffisants pour 69% de ceux qui ont répondu à cette étude.

Si les Français ne comptent pas sur la classe politique pour lutter contre la menace terroriste, c'est tout l'inverse pour les forces de l'ordre : les forces de police, de gendarmerie et les services de renseignement recueillent la confiance de 84% des sondés. "Une proportion importante qui n'a que peu bougé depuis janvier 2015 et l'attentat contre Charlie Hebdo", note Le Figaro.

Lire aussi : Attentat de Nice : une cocotte minute nommée France ? Terrorisme, risques de représailles incontrôlées et escalade généralisée de la violence, le sondage qui fait peur

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !