Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

"Devoir de vérité"

Tariq Ramadan estime être victime d'un "traquenard"

Tariq Ramadan était invité ce vendredi 6 septembre par Jean-Jacques Bourdin sur RMC. L'islamologue suisse est mis en examen dans deux affaires de viol.

A l'occasion de la sortie de son livre "Devoir de vérité", Tariq Ramadan a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV ce vendredi.

L'islamologue a clamé son innocence : 

"Ce livre, c'est l'histoire du cheminement d'un homme qu'on a diabolisé et déshumanisé dans ce pays. […] Pendant deux ans, je ne me suis pas exprimé, mais tout a été déballé dans les médias. Je me suis tu mais le tribunal populaire a déterminé que j'étais coupable".

Il estime être victime d'une "injustice", d'un "traquenard" et compare son cas à l'affaire Dreyfus.  

Tariq Ramadan a été mis en examen dans deux affaires de viol. Il a qualifié ses accusatrices de "menteuses" et a assuré qu'il n'avait "jamais été violent".

Tariq Ramadan a reconnu avoir menti en niant toute relation sexuelle avec Henda Ayari et Christelle, une autre plaignante.

Critiqué pour avoir invité Tariq Ramadan, Jean-Jacques Bourdin s'est justifié en évoquant la présomption d'innocence. Lors de l'entretien, le journaliste a indiqué à Tariq Ramadan qu'il lui donnait la "parole" mais pas une "tribune".

BFMTV - RMC
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.