Syriza : Michel Sapin veut un "nouveau contrat" avec la Grèce | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
Michel Sapin prône un nouveau contrat avec la Grece
Michel Sapin prône un nouveau contrat avec la Grece
©Reuters

Négociation

Syriza : Michel Sapin veut un "nouveau contrat" avec la Grèce

Le ministre des Finances a rencontré son homologue grec, fraîchement nommé, le 1er février à Paris.

Dans cette affaire délicate, la France a bien l'intention de servir d'entremetteuse entre Syriza et l'Europe du nord qui se méfie comme de la peste de ce nouveau gouvernement grec. Le nouveau ministre des finances du pays, Yanis Varoufakis, est venu à Paris le 1er février pour y rencontrer Michel Sapin. "La France jouera son rôle en tant que nation amie de la Grèce", rappelé le ministre français, après cette rencontre, précisant qu'il fallait un "nouveau contrat" avec la Grèce pour que le gouvernement ait le temps de "respirer." En revanche, pas question d'annuler la dette, la France étant une des créancières du pays.

Arrivé au pouvoir fin janvier, Syriza a décidé de se passer des nouvelles aides européennes. "Nous avons été élus pour mettre un terme à cette dépendance," a expliqué Yanis Varoufakis. Le gouvernement hellénique souhaite avant tout relancer la croissance et espère trouver un accord "d'ici mai" sur la situation de la dette. Le ministre des Finances a annoncé qu'il se rendrait prochainement en Allemagne, à Berlin mais aussi à Francfort où siège la Banque centrale européenne.

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !