Suivez en live les 24 heures de l’évènement “le progrès c’est nous!” de la Fondapol | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
De minuit à minuit, ce 16 novembre, la Fondapol met à l'honneur la société civile à la Maison de la Mutualité.
De minuit à minuit, ce 16 novembre, la Fondapol met à l'honneur la société civile à la Maison de la Mutualité.
©Fondapol

Evénement

Suivez en live les 24 heures de l’évènement “le progrès c’est nous!” de la Fondapol

La Fondation pour l'innovation politique (Fondapol) organise, ce samedi 16 novembre 2013, une journée complète pour repenser la politique en compagnie d'une centaine d'acteurs de la société civile.

Pendant 24 heures consécutives, ce samedi 16 novembre, la scène de la Maison de la Mutualité à Paris (5e arrondissement) sera aux mains de la société civile. Plus d'une centaine de chefs d'entreprise, d'autoentrepreneurs, d'artistes, de chercheurs - et bien d'autres catégories - s'exprimeront à l'occasion du nouvel événement de la Fondation pour l'innovation politique (Fondapol), "Le Progrès, c'est nous !", un happening imaginé par son président Dominique Reynié.

Suivez l'ensemble de ces interventions à partir de minuit, en vidéo :

Le président de la Fondapol veut, à travers cette manifestation d'un nouveau genre, rendre hommage à ces acteurs de terrain qui font vivre la France au jour le jour : "ce sont les citoyens qui œuvrent pour le bien public sans pour autant être élu.N'importe quel citoyen peut avoir un rôle à jouer, même mineur" explique-t-il.

>> Retrouvez notre ENTRETIEN avec Dominique Reynié à l'occasion de cette journée.

L'événement "Le Progrès, c'est nous !" est gratuit et ouvert à tous sur simple inscription sur le site de la Fondation. Il sera également largement diffusé via les réseaux sociaux, sur Twitter et Facebook avec le hashtag #cestnous.

110 intervenants et autant d'expériences différentes : retrouvez la liste de l'ensemble des participants à cet événement.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !