Suisse : la droite populiste remporte largement les législatives | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Suisse : la droite populiste remporte largement les législatives
©Reuters

Inédit

Suisse : la droite populiste remporte largement les législatives

L'Union démocratique du centre a obtenu près de 30% des voix en axant son programme sur le risque migratoire bien que la Suisse ne soit pas véritablement concernée par la vague de réfugiés.

Un peu paranos, les Suisses ? Le petit pays semble vivre dans la psychose de l'immigration. En février 2014, les Helvètes décidaient, par référendum populaire, d'encadrer "l'immigration de masse" sous l'impulsion l'Union démocratique du centre. Ce même parti de droite nationaliste vient désormais de remporter une belle victoire aux élections législatives, en axant son programme sur l'immigration. Ainsi, plus de 40 % des électeurs ont voté en fonction des solutions que les partis donnent aux thèmes de l'asile et des immigrés.

Pourtant, comme le rappelle le journal suisse 24 Heures, le pays est loin d'être la cible des réfugiés politiques, notamment dans le cadre de la crise majeure qui secoue l'Europe. "Le contraste est frappant" souligne le quotidien. "Aux images de foules arrivant dans les gares autrichiennes et allemandes répondent les statistiques suisses de l’asile: en août, notre pays a enregistré 3899 demandes d’asile, soit 3 de plus qu’en juillet."

L'UDC a ainsi remporté 29,5% des voix, loin devant  les socialistes (18,8%) et le parti libéral-radical (16,4%). Les principaux perdants restent les écologistes qui perdent la moitié de leurs sièges. Désormais, l'UDC est en mesure de réclamer un second siège au Conseil fédéral, l'organe exécutif de la Suisse. 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !