Stéphane Le Foll affiche son soutien à Emmanuel Macron et demande "du respect" pour Manuel Valls | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Stéphane Le Foll affiche son soutien à Emmanuel Macron et demande "du respect" pour Manuel Valls
©REUTERS/Gonzalo Fuentes

Apaisement

Stéphane Le Foll affiche son soutien à Emmanuel Macron et demande "du respect" pour Manuel Valls

"J'ai voté Emmanuel Macron, j'ai participé à son élection. Donc je vais participer à la réussite de son quinquennat" a-t-il indiqué.

"Je vais participer à la réussite de son quinquennat". Invité de BFMTV ce jeudi matin, Stéphane Le Foll n'a pas fait mystère de son soutien à Emmanuel Macron. "J'ai voté Emmanuel Macron, donc le président qui a été élu, j'ai participé à son élection. Donc je vais participer à la réussite de son quinquennat. C'est pour Emmanuel Macron et c'est pour la France", a déclaré celui qui est encore pour quelques jours le porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture.

Il a toutefois estimé être surpris par l'ascension éclair du candidat d'En Marche !. "Ca me surprend. Je me souviens qu'il a fallu 15 ans pour que François Hollande arrive au pouvoir. En même temps, dans ce moment où il y avait une tension très forte, un doute avec le terrorisme, il a incarné une forme d'optimisme. Emmanuel Macron et sa jeunesse ont été un élément catalyseur".

A LIRE AUSSI : Pourquoi l'humiliation de Manuel Valls par En Marche contraint le parti du président à se transformer en nouveau PS

Le ministre est également revenu sur la situation de Manuel Valls. "Il doit y avoir un peu de respect, parce que Manuel Valls a été Premier ministre, même s'il a fait des choix, et que moi je conteste qu'en ayant fait son choix de vouloir rejoindre La République En Marche, il ait été obligé de rajouter: 'Et le PS est mort'. Je conteste! Mais je voudrais que tout le monde soit un peu respectueux, que l'on calme un peu les choses, et qu'on se rassemble sur l'essentiel".

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !