Steeve Briois va remplacer Jean-François Jalkh à la tête du Front national | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Steeve Briois va remplacer Jean-François Jalkh à la tête du Front national
©Reuters

The Substitute

Steeve Briois va remplacer Jean-François Jalkh à la tête du Front national

"Jean-François Jalkh a refusé sa mission" a annoncé Louis Aliot sur RMC. Cet homme de 59 ans est accusé d'avoir tenu des propos négationnistes par le passé.

La polémique aura eu raison de lui. Accusé d'avoir tenu des propos négationnistes en 2000, Jean-François Jalkh ne sera pas président du FN en intérim. Louis Aliot l’a affirmé ce vendredi matin sur RMC et BFMTV. "Jean-François Jalkh a refusé sa mission" de présider le FN en interim de Marine Le Pen, a indiqué le député européen et vice-président du parti frontiste. "Il veut déposer plainte et défendre son honneur. C'est Steeve Briois qui le remplace".

Depuis mardi et sa nomination, Jean-François Jalkh, 59 ans, personnage d’importance au Front national, mais peu connu du grand public, est au cœur d'une polémique. Dans des captures d'écran d'un dossier publié en 2005 dans la revue Le Temps des savoirs, on découvre que l'eurodéputé cite le théoricien négationniste Robert Faurisson, notamment concernant l'usage du gaz Zyklon B dans les chambres à gaz nazies des camps d'extermination de juifs.

Marine Le Pen a annoncé son retrait de la présidence en vue du second tour de la présidentielle qui l'opposera le 7 mai à Emmanuel Macron.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !