Souhait de victoires aux municipales : la droite et la gauche au coude à coude, le FN en recul | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Souhait de victoires aux municipales : la droite et la gauche au coude à coude, le FN en recul
©

Sondage

Souhait de victoires aux municipales : la droite et la gauche au coude à coude, le FN en recul

C’est ce que montre un sondage BVA pour Les Echos et Aviva publié ce dimanche.

Les élections municipales ont lieu les 23 et 30 mars. Autant dire que le scrutin approche à grands pas. Et plus l’imminence de celui-ci va se rapprocher, plus les sondages devraient se multiplier. En attendant, une enquête BVA pour Les Echos et Aviva publiée ce dimanche donne le ton sur le souhait des électeurs. En effet, selon cette étude, 32% des électeurs souhaitent la victoire d'une liste de droite ou du centre-droit dans leur commune aux municipales. Un pourcentage qui place la droite juste devant la gauche car 31% des personnes interrogées désirent la victoire d'une liste de gauche. Le succès du Front national n’est espéré que par 14% des sondés.

Dans le détail, en janvier, 6% des sondés souhaitent la victoire d'une liste d'"extrême gauche" et 25% celle d'une liste du Parti socialiste et de ses alliés. L'ensemble pèse donc 31%. De plus, 10% penchent pour une liste du MoDem ou de l'UDI et 22% pour une de l'UMP, soit un total de 32%. Enfin, 14% souhaitent le succès d'une liste FN, tandis que 21% répondent "une autre liste" et que 2% ne se prononcent pas, précise l'étude.

Le sondage montre aussi que 70% des personnes interrogées se prononceront les 23 et 30 mars sur des enjeux locaux (ils étaient 66% en novembre) plutôt que pour soutenir on sanctionner la politique du gouvernement et/ou le président de la République. En outre, parmi ceux qui expriment une préférence partisane, le désir d'alternance est plus faible que celui de reconduire le même bord politique. Le souhait de reconduction s'affiche à 46% dans les villes de gauche, à 47% dans celles gérées par la droite.

A noter qu’en novembre le même institut BV avait déjà mesuré des souhaits de victoire. Les résultats du sondage étaient à l’époque les suivants : égalité à 29% pour la droite et la gauche, tandis que le FN était trois points au-dessus, à 17%.

Sondage réalisé les 9 et 10 janvier par téléphone, après recrutement par internet, auprès d'un échantillon de 997 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !