Souad Merah : enquête ouverte sur sa disparition | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Souad Merah : enquête ouverte sur sa disparition
©

Recherche active

Souad Merah : enquête ouverte sur sa disparition

La soeur du tueur au scooter et ses quatre enfants n'ont pas donné signe de vie depuis plusieurs jours. La piste d'un départ en Syrie n'est pas écartée.

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert ce jeudi une enquête préliminaire "sur la situation de Souad Merah", qui a disparu de Toulouse avec ses quatre enfants depuis plusieurs jours, a annoncé une source judiciaire. Ouverte pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, cette enquête a été confiée à la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), la sous-direction antiterroriste (SDAT) et la PJ de Bordeaux. Les policiers avait mené dans l'après-midi une opération chez la soeur du "tueur au scooter" Mohamed Merah à Toulouse pour tenter de retrouver les quatre enfants, dont la trace a été perdue depuis quelques jours. 

Un probable départ en Syrie

Les policiers de la brigade des mineurs de la Sûreté départementale agissaient "sur le fondement de disparitions inquiétantes de mineurs", avait expliqué le procureur de Toulouse. L'opération menée n'était pas à proprement parler une perquisition. Elle visait à vérifier si les quatre enfants, âgés de neuf mois à 14 ans, se trouvaient dans l'appartement ou à recueillir les éléments qui permettraient de les localiser, a expliqué le procureur. Ce dernier a refusé de s'exprimer formellement sur l'éventualité que Souad Merah soit partie pour la Syrie avec les quatre enfants. Mais, "compte tenu du contexte, on est en droit de se poser la question", a-t-il dit. Il ne s'est pas prononcé non plus sur les informations selon lesquelles Souad Merah aurait rejoint son compagnon déjà parti pour la Syrie.

Sa mère : "Souad, appelle-moi le plus vite possible"

Souad est l'une des soeurs de Mohamed Merah, petit délinquant des quartiers rallié à l'islam radical qui a assassiné trois parachutistes, puis trois enfants et un enseignant juifs au nom du djihad entre le 11 et le 19 mars 2012 à Toulouse et Montauban. Elle-même adepte d'un islam rigoureux, elle avait beaucoup fait parler d'elle en 2012 quand elle s'était dite "fière" de son frère Mohamed lors d'un entretien avec un autre de ses frères alors qu'elle était filmée à son insu par une chaîne de télévision. Elle y disait "penser du bien de Ben Laden" et détester les juifs. Elle y défendait les salafistes.

Souad Merah, comme son frère Abdelkader toujours écroué dans l'enquête sur les meurtres de Mohamed Merah, était fichée avant les crimes de mars 2012 comme membre de la mouvance salafiste par la DCRI, la direction centrale du renseignement intérieur. "Souad, appelle-moi le plus vite possible" : dans le même temps, la mère de la jeune femme lance un appel à sa fille sur Europe 1, estimant que la piste d'un départ en Syrie n'est pas plausible.


Affaire Merah : l'appel de la mère de Souad Merahpar Europe1fr

Le Nouvelobs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !