Sondages : François Hollande établit un nouveau record d'impopularité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande est crédité de 31% d'opinons favorables selon le baromètre Ipsos-Le Point paru le lundi 11 février 2013
François Hollande est crédité de 31% d'opinons favorables selon le baromètre Ipsos-Le Point paru le lundi 11 février 2013
©Reuters

Historique

Sondages : François Hollande établit un nouveau record d'impopularité

Ces très mauvais résultats ne profitent pourtant pas à la droite.

Historique ! Le dernier baromètre Ipsos – Le Point (qui existe depuis janvier 1996) est sans appel : François Hollande est au plus bas historique. Seulement dix mois après son élection, François Hollande ne récolte plus que 31 % d'opinions favorables. D'autres présidents de la République ont déjà eu des cotes d'opinions plus catastrophiques, mais jamais aussi vite ! Ainsi Jacques Chirac était tombé à à 27 % d'opinions favorables, mais c'était après l'échec du référendum sur la Constitution européenne en juin 2005. De même Nicolas Sarkozy avait atteint son plus bas niveau de popularité après quatre années d'exercice du pouvoir, en avril 2011 (29 % d'opinions favorables).

Les causes de cette cote de popularité sans cesse descendante sont multiples : la croissance en berne, les déficits publics qui ne pourront pas être respectés, et surtout le chômage qui n'en finit pas d'augmenter alors que le gouvernement s'apprête à réformer à nouveau les retraites.

Mais le chef de l'Etat n'est pas le seul à être dans le rouge. A gauche Jean-Marc Ayrault dispose de 31% d'opinions favorables, en recul de 7 points chez les sondés se déclarant de gauche.  A droite Jean-François Copé est toujours très bas à 24% d'opinions favorables – même s'il remonte auprès des sympathisants UMP  avec 51% d'opinions favorables. D'ailleurs le président de l'UMP n'est pas le seul à pâtir de la morosité actuelle : c'est globalement toute la droite qui baisse : Alain Juppé perd 6 point à 49%, Christine Lagarde perd 4 points à 46%, François Fillon perd 3 points à 44% ex aequo avec Nicolas Sarkozy dont l'interview dans Valeurs Actuelles ne semble pas avoir été de la "bonne communication" – il perd 4 points à 44%.

Au gouvernement seule Christiane Taubira gagne 3 points en mars à 37% d'opinions favorables. Manuel Valls continue de survoler les autres hommes politiques en terme de popularité, même s'il perd 3 points à 54%. Quant à Ségolène Royal, sa nomination à la vice-présidence de la BPI semble avoir été bien accueillie par l'opinion publique puisqu'elle gagne deux ponts à 34% d'opinions positives.

Voici le Top 10 du classement général des opinions favorables en mars, établis par Le Point :

1. Manuel Valls, 54 % (- 3 points sur un mois)

2. Alain Juppé, 49 % (- 6 points)

3. Christine Lagarde, 46 % (- 4 points)

4. Bertrand Delanoë, 44 % (stable)

5. François Fillon, 44 % (- 3 points)

6. Nicolas Sarkozy, 44 % (- 4 points)

7. Jack Lang, 42 % (- 2 points)

8. Jean-Louis Borloo, 42 % (- 3 points)

9. Rama Yade, 39 % (- 1 point)

10. Laurent Fabius, 38 % (- 4 points)

 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !