Sondage : François Hollande touche le fond avec 70% d'opinions négatives | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande cgute encore dans les sondages
François Hollande cgute encore dans les sondages
©REUTERS/Youssef Boudlal

Crise de popularité

Sondage : François Hollande touche le fond avec 70% d'opinions négatives

François Hollande perd cinq points en un mois et franchit le seuil symbolique de 70% d'opinions négatives, contre 26% de positives, selon le baromètre Ipsos-Le Point publié ce lundi.

Le désaveu est complet. La chute est totale. L'impopularité est historique. François Hollande a en un mois encore perdu cinq points dans un sondage publié ce lundi par Ipsos-Le Point. Selon ce baromètre, le président de la République a franchi le seuil symbolique de 70% d'opinions négatives, contre 26% de positives. Une cote de popularité en berne qui peut s'expliquer notamment par l'affaire Cahuzac. En effet, le sondage a été effectué les 5 et 6 avril, trois jours après les aveux de l'ancien ministre du Budget. Le chef de l'Etat est particulièrement en chute libre chez les électeurs qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle il y a un an (- 10,2% d'opinions favorables).

En revanche, Jean-Marc Ayrault semble moins touché par le scandale en cours. En effet, le Premier ministre perd trois points d'opinions favorables à 28%. "Piètre consolation pour l'hôte de Matignon : non seulement il fait mieux que son mentor, mais il reste en deçà des records d'impopularité détenus par Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin" indique Le Point dans son analyse du sondage. Mais c'est bien l'ensemble de la classe politique qui pâti de l'affaire Cahuzac et des multiples révélations qui en suivent. Car sur les 38 personnalités testées, 34 voient leur taux d'opinions défavorables augmenter, signe d'un rejet généralisé de la classe politique, estime Le Point.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, conserve la tête du classement, avec 52% d'opinions favorables, mais lui aussi voit les opinions défavorables monter de huit points, à 33%. Mais l'enquête révèle une autre surprise : le grand gagnant du sondage est François Bayrou. Le président du MoDem passe de la 14e à la 9e place avec 43 % d'opinions favorables, en hausse de 7 points. "Bon sondage également pour François Fillon (47 % d'opinions favorables), qui dépasse Nicolas Sarkozy (45 % d'opinions favorables) en s'installant à la 3e place, avec un gain de 3 points" assure l'hebdomadaire.

Enfin, selon cette enquête, l'affaire Cahuzac semble profiter à la marge aux extrêmes, le président du Parti de gauche et la chef de file du Front national continuant à se tenir dans un mouchoir, respectivement 17e et 18e. Jean-Luc Mélenchon obtient 35% d'opinions favorables (+1) et Marine Le Pen 33% (+2).

Sondage IPSOS/Le Point effectué les 5 et 6 avril auprès de 976 personnes à voir ci-dessous.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !