Sondage : 55% des Français pensent que la plupart des hommes politiques sont corrompus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le sentiment de "tous pourris" s'exprime plus fortement chez les actifs
Le sentiment de "tous pourris" s'exprime plus fortement chez les actifs
©

Opinion publique

Sondage : 55% des Français pensent que la plupart des hommes politiques sont corrompus

Ce sondage nous apprend en particulier que les habitants de province expriment davantage de défiance à l'égard des hommes et des femmes politiques que les habitants d'Ile-de-France.

Premier effet de l'affaire Cahuzac, le "tous pourris" est majoritaire dans l'opinion publique. Plus de la moitié des Français (55%) estime que la plupart des hommes et des femmes politiques sont corrompus, selon un sondage CSA pour BFMTV publié jeudi. "55% des Français estiment que la plupart des hommes et des femmes politiques sont corrompus, 37% déclarant à l'inverse que la corruption ne concerne qu'une petite minorité d'entre eux", révèle le sondage.

"Seuls 38% des sympathisants du estiment que la plupart des politiques sont corrompus, alors qu'ils sont 48% parmi les sympathisants de l', 53% parmi ceux du Front de Gauche, et 70% au Front National. Cette proportion atteint 61% chez les personnes se déclarant sans proximité politique", précise l'institut.

Dans le détail, "ce sentiment s'exprime plus fortement parmi les actifs. Alors que 49% des retraités estiment que la plupart des politiques sont corrompus, ils sont 56% parmi les ouvriers et les cadres, 60% chez les employés et 63% parmi les professions intermédiaires."

Outre la séparation actif/retraités, l'institut de sondage observe également une distinction d'ordre géographique : "les habitants de province expriment davantage de défiance à l'égard des hommes et des femmes politiques que les habitants d'Ile-de-France (56% d'entre eux déclarent que la plupart des politiques sont corrompus au lieu de 51% en province)".

Le sondage a été réalisé par internet du 9 au 10 avril auprès d'un échantillon de 1.003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.

Lu sur le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !