SNCF : priorité donnée à la maintenance plutôt qu’aux nouveaux chantiers | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
SNCF : priorité donnée à la maintenance plutôt qu’aux nouveaux chantiers
©

Changement de cap

SNCF : priorité donnée à la maintenance plutôt qu’aux nouveaux chantiers

Les travaux d'amélioration et de construction de nouvelles gares seront différés de deux ans.

Le secrétaire d'Etat aux Transport, Alain Vidalies, a annoncé ce mercredi 18 février que les nouveaux projets ferroviaires de la SNCF seraient différés, au profit de l'amélioration du réseau existant. Une mesure prise notamment suite au drame de Brétigny-sur-Orge qui a coûté la vie à sept personnes en 2013. 

"Il faut passer du curatif au préventif et c'est pour répondre à ce défi que SNCF Réseau a informé un certain nombre d'élus que de nouveaux travaux d'amélioration, de construction de nouvelles gares allaient être différés de deux ans", a précisé Alain Vidalies devant l’Assemblée nationale. "Les choix qui ont été faits ces dernières années notamment de lancer quatre LGV (lignes à grande vitesse) nouvelles en même temps se sont faits au détriment (...) de l'entretien des infrastructures existantes, et aujourd'hui (de) la fiabilité du réseau, en partie."

Instauré suite au rapport d’audit demandé par l’Etat après la catastrophe de Brétigny, le "comité de suivi de la sécurité ferroviaire" se tient pour la première fois ce mercredi soir. Le commission se réunira tous les six mois et devra s’occuper du suivi et de la mise en place des recommandations formulées par le Bureau Enquêtes Accidents et de la mise en œuvre d'un plan d'actions pour la sécurité ferroviaire.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !