Silvio Berlusconi reconnaît sa défaite | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Silvio Berlusconi
reconnaît sa défaite
©

Référendum

Silvio Berlusconi reconnaît sa défaite

Silvio Berlusconi, désavoué par les résultats du référendum. Il essuie un sérieux revers politique suite au rejet massif de tous les thèmes proposés aux votes.

Silvio Berlusconi a reconnu sa défaite ce lundi sur l’ensemble des thèmes  des référendums qui se sont tenus dimanche et lundi en Italie. Les citoyens italiens ont massivement rejeté le retour au nucléaire, la privatisation de l’eau et l’immunité judiciaire du chef d’État Italien.

« Il apparaît clairement que la volonté des Italiens est nette sur tous les thèmes de ce vote », a déclaré « el Cavaliere » dans un communiqué. 

En effet, les chiffres sont indiscutables. Une majorité écrasante d'Italiens, entre 95 et 96% ont voté "oui" pour faire abroger des lois du gouvernement Berlusconi sur ces dossiers, selon des résultats présentés par le ministère de l'Intérieur.

Silvio Berlusconi a estimé que « le gouvernement et le Parlement ont le devoir d'accepter pleinement les réponses données aux quatre référendums ». Le taux de participation tourne autour de 57% pour l'ensemble des questions posées. Cela « démontre une volonté de participation des citoyens aux décisions sur notre avenir qui ne peut être ignorée ».

Pour que ces référendums, promus par l'opposition de centre-gauche et destinés à abroger des lois en vigueur, soient valables, un taux de participation (quorum) de 50%, plus une voix, était nécessaire. Cela fait 16 ans que le quorum n'était pas atteint en Italie pour ce type de référendums d'initiative populaire.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !