Sida : un porteur du VIH sur 10 a un comportement sexuel à risque | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Sida : un porteur du VIH sur 10 a un comportement sexuel à risque
©

Irresponsable

Sida : un porteur du VIH sur 10 a un comportement sexuel à risque

8,2% des personnes jugées à "risque élevé de transmission" ont déclaré avoir eu "au moins une pénétration non protégée dans les 12 derniers mois".

C'est un chiffre qui a de quoi surprendre. Et choquer. Selon une étude publiée ce mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), près de 10% des porteurs de VIH ayant un risque élevé de transmettre le sida ont un comportement sexuel à risque. Cela signifie qu'ils ont des rapports non protégés. L'enquête a été menée sous l'égide de l'ANRS (Agence nationale de recherche sur le sida) entre avril 2011 et janvier 2012 sur un échantillon de 3.022 personnes vivant avec le virus du sida et suivies à l'hôpital.

"Au total, 8,2% des personnes vivant avec le VIH peuvent être considérées comme à risque élevé de transmission à la fois du point de vue biomédical et comportemental" indiquent les personnes ayant réalisé l'étude. On apprend dans cette enquête que la grande majorité des porteurs du VIH se déclarent sexuellement actifs. Ils ont au moins un rapport sexuel au cours des 12 derniers mois pour 71%, 62,5% se disent en couple stable. Dans cette dernière population, environ 20% déclarent ne pas toujours utiliser de préservatifs alors que seulement l'un des deux partenaires est porteur du VIH (proportion identique dans les couples hétérosexuels et gay).

En France, sur 150 000 porteurs du VIH, de 15 000 à 30 000 personnes ignorent qu'elles sont contaminées, selon des données de l'Institut de veille sanitaire (InVS). Dans le monde, 34 millions de personnes vivent avec le VIH/sida, d'après des données de l'Organisation mondiale de la santé.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !