Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé

Marque de reconnaissance nationale

Sibeth Ndiaye défend le projet de "médaille de l'engagement" pour les personnes mobilisées dans la lutte contre le Covid-19

La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a défendu ce dimanche la création d'une "médaille de l'engagement" pour "récompenser tous ceux qui ont contribué à l'effort dans la lutte contre le coronavirus", malgré les critiques de certains soignants.

Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, a tenu à défendre ce dimanche le projet de médaille de l’engagement en hommage àcelles et ceux qui sont engagés au quotidien dans la lutte contre le Covid-19. Sibeth Ndiaye était invitée sur Radio J : 

"Nous voulons qu'elle vienne récompenser tous ceux qui, dans notre pays, en première ligne, en deuxième ligne, en troisième ligne ont contribué à l'effort dans la lutte contre le coronavirus". 

Sibeth Ndiaye a notamment tenu à citer les "gens qui ont fait des efforts considérables, des soignants mais aussi des gens, parfois anonymes, en tenant la caisse d'un supermarché. C'est tous ces gens-là pour lesquels il me semble nécessaire d'avoir une marque de reconnaissance nationale".

Une "médaille de l'engagement face aux épidémies" avait été créée après l'épidémie de choléra en 1884. Elle avait disparu au début des années 1960. L'annonce de sa "réactivation", mercredi, à l'issue du conseil des ministres, a depuis engendré la colère et le mécontentement de nombreux soignants. Ils réclament davantage de moyens et des hausses de revenus. 

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a dévoilé ce dimanche 17 mai dans les colonnes du JDD que le gouvernement travaillait à un nouveau plan de soutien pour l’hôpital. Les rémunarations seront également revalorisées, selon les engagements du ministre.

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a tenu à clarifier la situation au sujet de cette médaille : 

"Il faut différencier ce qui tient lieu de la reconnaissance symbolique du remerciement, celui qu'on a eu à travers la mise en place de différentes primes, et de ce que nous aurons à faire comme effort pour investir massivement dans l'hôpital, revaloriser les rémunérations et revaloriser les carrières des personnels soignants". 

Lors de ses déclarations à Radio J ce dimanche, Sibeth Ndiaye a également défendu "l'idée d'un revenu pour les infirmiers et les infirmières qui soit équivalent à la moyenne européenne".

Ouest-France - Le Parisien
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.