Selon Patrick Buisson, Nicolas Sarkozy était en contact avec Jean-Marie Le Pen en 2007 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Selon Patrick Buisson, Nicolas Sarkozy était en contact avec Jean-Marie Le Pen en 2007
©

Liaisons suspectes

Selon Patrick Buisson, Nicolas Sarkozy était en contact avec Jean-Marie Le Pen en 2007

"S'il faut le recevoir, je le recevrai" aurait déclaré le candidat de l'UMP peu avant son élection.

Nicolas Sarkozy a-t-il tenté de se rapprocher de Jean-Marie Le Pen ? C'est ce que laisse entendre Patrick Buisson dans son livre "La Cause du peuple" (ed. Perrin) où l'ancien conseiller revient sur les mois qui précèdent sa victoire à l'Élysée. Selon l'Express, qui dévoile les bonnes feuilles, Nicolas Sarkozy, sûr de sa victoire au premier tour, était prêt à rencontrer le chef du Front national.  "Appelle Le Pen" dit-il à Patrick Buisson. "Demande-lui ce qu'il veut. Faut-il que je le reçoive? S'il faut le recevoir maintenant, tu sais, je le recevrai. Je ne suis pas comme les autres. Je sais prendre mes responsabilités, moi."

Le conseiller prend un premier contact le 23 avril puis apporte une lettre au candidat FN, arrivé en 4ème position du premier tour, dans laquelle Nicolas Sarkozy s'engage à "assurer une représentation équitable des minorités dans les deux assemblées."

L'ancien chef d'Etat aurait même, auparavant, demandé à des élus UMP de donner leurs parrainages au Front national pour assurer la présence de Jean-Marie Le Pen à l'élection présidentielle.

En revanche, moins d'égard envers Marine Le Pen. A en croire Buisson, le candidat à la primaire est "sidéré" par "le manque de culture" de la nouvelle présidente du Front national… 

Lu sur Challenges

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !