Selon Mahmoud Abbas, la Palestine mérite d'être reconnue "comme un Etat à part entière" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Selon Mahmoud Abbas, la Palestine mérite d'être reconnue "comme un Etat à part entière"
©ABBAS MOMANI / AFP

Historique

Selon Mahmoud Abbas, la Palestine mérite d'être reconnue "comme un Etat à part entière"

Le drapeau palestinien a été hissé mercredi pour la première fois au siège de l'ONU à New York aux côtés des 193 bannières des Etats membres.

"La Palestine mérite d’être reconnue en tant qu’Etat à part entière", a déclaré le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, ce mercredi 30 septembre, devant l’Assemblée générale de l’ONU. Pour expliquer ces paroles, ce dernier a évoqué "les énormes sacrifices" consentis par le peuple palestinien et sa "patience au cours de toutes ces années de souffrance et d’exil".

Dénonçant les entorses régulières de l’Etat hébreu à l’accord d’Oslo, Mahmoud Abbas a estimé que la Palestine ne pouvait plus être tenu par celui-ci. "Nous déclarons que nous ne pouvons pas continuer à être liés par ces accords et qu’Israël doit assumer pleinement toutes ses responsabilités de puissance occupante, parce que le statu quo ne peut pas continuer", a-t-il lancé devant l’Assemblée générale. Nous ne serons pas les seuls à être liés par ces accords alors qu’Israël continue de les violer."

Pour Mahmoud Assad, iol s'agit d'unhe journée historique puisque le drapeau palestinien a été hissé dans le jardin de l’ONU. Les couleurs palestiniennes flottent ainsi pour la première fois au siège de l’ONU à New York. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et des dizaines de responsables étrangers ont assisté à la cérémonie. Cependant, tous n’ont cependant pas été représentés, puisque la résolution autorisant le drapeau palestinien, votée le 10 septembre, a recueilli huit refus et 45 abstentions. Les Etats-Unis et Israël ont voté contre, de même que le Canada et l’Australie. La France a voté pour, ainsi que la Russie et la Chine. Le Royaume-Uni et l’Allemagne, eux, se sont abstenus.

 
 
 
Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !