Selon Jean-Michel Blanquer, le Coronavirus touchera "probablement" la moitié des Français | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Selon Jean-Michel Blanquer, le Coronavirus touchera "probablement" la moitié des Français
©Thomas SAMSON / AFP

Immunité majoritaire

Selon Jean-Michel Blanquer, le Coronavirus touchera "probablement" la moitié des Français

Le ministre de l'Education nationale s'est exprimé sur Franceinfo ce dimanche 15 mars. Il a estimé que l'épidémie toucherait "probablement" plus de la moitié de la population française et a rappelé l'importance des mesures annoncées par Edouard Philippe.

Après les mesures d'Edouard Philippe et le passage officiel au stade 3, Jean-Michel Blanquer était invité sur les ondes de Franceinfo ce dimanche. Le ministre de l'Education nationale a estimé dimanche que l'épidémie de Coronavirus toucherait "probablement" plus de la moitié de la population française. Le ministre répondait à une question sur le renforcement drastique des mesures de confinement, annoncé samedi soir par le Premier ministre Edouard Philippe. 

"Comme vous le savez, depuis le début, la stratégie ce n'est pas d'empêcher que le virus passe - on sait qu'il passera probablement par plus de la moitié d'entre nous - mais c'est de faire en sorte qu'il passe de la manière la plus étalée possible dans le temps". 

Jean-Michel Blanquer s'est exprimé sur le nombre potentiel de Français qui pourraient être impactés : 

"On considère, et là je ne fais que répéter ce que disent les scientifiques, que 50 à 70% de la population in fine finit par être contaminée par le virus, et c'est d'ailleurs ça qui met fin au virus puisque ça crée une forme d'immunité majoritaire, et donc le virus s'éteint de lui-même […] Le conseil scientifique autour du président de la République a dit que la vitesse de contamination s'était accélérée et qu'il fallait prendre des mesures drastiques". 

Le gouvernement a annoncé la fermeture de tous les lieux publics non-indispensables afin de freiner l'épidémie qui a contaminé 4.500 personnes en France et fait 91 morts, selon le dernier bilan dévoilé samedi.

Les écoles, les universités et les crèches seront également fermées à partir de lundi, entraînant un véritable casse-tête chez les parents et le personnel soignant avec des enfants pour les gardes.

L'épidémie de Covid-19 perturbe également la journée de vote en ce dimanche 15 mars avec le premier tour des élections municipales.  

L'Express et Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !