Selon Benoît Hamon, le retour de Hollande "est prévisible" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Selon Benoît Hamon, le retour de Hollande "est prévisible"
©Reuters/Charles Platiau

Élémentaire, mon cher François

Selon Benoît Hamon, le retour de Hollande "est prévisible"

"A bien des égards, la Ve République agit comme une forme de poison" a affirmé l'ancien candidat sur Europe 1.

Après sa cuisante défaite à l'élection présidentielle, Benoît Hamon tente de se faire une place sur l'échiquier politique français. La semaine dernière, "Le Canard enchaîné" avait révélé que l'ancien ministre avait menacé de "balancer la vérité" sur les campagnes présidentielles de Hollande et de Royal. Une réplique aux soupçons de certains responsables socialistes sur ses comptes de campagne. Des propos qu'il a démentis ce matin sur Europe 1... tout en restant critiques sur ses ex-camarades de Solferino.

"Je ne menace personne", a-t-il affirmé. "Je ne suis pas sur ce terrain-là, je suis passé à autre chose. Je n’ai pas beaucoup de commentaires à faire sur ce que certains, les Dray, Le Foll, Rebsamen, et autres disent. Ceux qui ont tout fait pour que je perde sont embarrassés de ce fardeau, ils ont été me chercher sur ce terrain-là et n’ont rien trouvé". 

Interrogé également sur le retour de François Hollande, l'ancien candidat ne s'est pas montré tendre. "Ça ne me surprend pas", a-t-il souligné, qualifiant ce retour de "prévisible". "Comme Nicolas Sarkozy. A bien des égards, la Ve République agit comme une forme de poison et une fois qu’on a été président de la République on conçoit assez mal de ne plus l’être".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !