Ségolène Royal réaffirme sa "liberté de parole" puis revient sur ses propos après avoir été recadrée par Stéphane Le Foll | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Ségolène Royal réaffirme sa "liberté de parole" puis revient sur ses propos après avoir été recadrée par Stéphane Le Foll
©

Rétropédalage

Ségolène Royal réaffirme sa "liberté de parole" puis revient sur ses propos après avoir été recadrée par Stéphane Le Foll

La ministre de l'Ecologie avait critiqué Michel Sapin et surtout Arnaud Montebourg.

Ségolène Royal rétropédale. Après avoir critiqué ses collègues et estimé que l'on lui faisait "des procès en incompétence" dans une interview à paraître jeudi dans Paris Match, la ministre de l'Ecologie a tenu à calmer le jeu à la sortie du conseil des ministres ce mercredi. Et elle est revenue sur ses attaques dirigées en particulier contre Michel Sapin concernant l'écotaxe et Arnaud Montebourg sur le dossier Alstom. "Ce sont deux amis, Arnaud et Michel, avec lesquels je travaille très très bien. Ne donnons pas plus de place qu'il n'en faut à des petites phrases qui n'entament en rien l'amitié et la solidarité entre ministres" a déclaré la ministre.

"Il y a un problème délicat à traiter et il s'agit de le traiter avec le sens des responsabilités, le bon sens aussi" a-t-elle souligné. Et sur le dossier Alstom? "Nous regardons l'ensemble des propositions face à des projets industriels intéressants" a ajouté Ségolène Royal.

Auparavant, Stéphane Le Foll avait rappelé que la cohésion du gouvernement était "sacrée, car elle est la condition de la réussite". "Ségolène Royal s'est exprimée. Elle a dit clairement ce qu'étaient ses objectifs par rapport à cette question de l'écotaxe. (...) Il y a des discussions, mais moi, je peux vous dire que dans ce débat qui s'engage et qui doit trouver une issue rapide, il y aura un travail commun et en cohérence avec l'ensemble des ministères, je suis là pour le rappeler" a indiqué le porte-parole du gouvernement. La cohésion du gouvernement "est sacrée, a martelé Le Foll pour terminer. 

Ségolène Royal a aussi confié à Paris Match. "Je fais mon travail. Le reste, je m'en fiche. Je n'ai pas de temps à perdre. Je suis à ce poste parce que je suis compétente. Peut-être même la plus compétente. (...) Oui, je parle. C'est ma liberté et je la garderai quoi qu'il arrive. Et si j'ai envie de dire autre chose que ce qui est convenu, je le dirai" a dit la ministre. Un entretien qui risque malgré tout de faire du bruit lors de sa sortie ce jeudi.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !