Samedi, des manifestants anti-vaccin s'en prennent à la tente de dépistage d'un pharmacien de Montpellier traité de "collabo" et "d'assassin" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Pharmacie
Pharmacie
©PHILIPPE HUGUEN / AFP

Coronavirus

Samedi, des manifestants anti-vaccin s'en prennent à la tente de dépistage d'un pharmacien de Montpellier traité de "collabo" et "d'assassin"

Le pharmacien a réussi à démonter sa tente et a fermer sa pharmacie

"C’est très choquant parce que les pharmaciens, comme les autres professionnels de santé qui sont dans les hôpitaux, sont au service des malades, au service de la population et au service de la lutte contre l'épidémie." a déclaré à France Info Gilles Bonnefond, porte-parole de l'Union syndicale des pharmaciens d'officine après les incidents de Montpellier.

Des manifestants anti-pass sanitaire s'en sont pris à la tente de dépistage d'un pharmacien de Montpellier traité de "collabo" et "d'assassin" "C’est inadmissible. "Collabo", mais qu'est-ce que ça veut dire ? Alors qu'on fait notre travail, je trouve ça indigne. Il y a quelques individus qui ne comprennent rien à rien mais on ne doit pas se laisser abuser ou impressionner par ces réactions. Malheureusement, elles existent. Heureusement, elles sont minoritaires."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !