Le salarié menacé garde son poste | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Le salarié menacé garde son poste
©

Monoprix

Le salarié menacé garde son poste

Il avait été convoqué à un entretien de licenciement pour avoir récupéré des fruits et légumes périmés dans une poubelle.

Le salarié de Monoprix, âgé de 59 ans et qui se trouvait sous la menace d'un licenciement pour avoir récupéré trois melons et six salades - ce qu'interdit le règlement - mis au rebut par le magasin de Marseille, gardera son emploi, a-t-on appris samedi 9 juillet.

Employé par l'entreprise depuis huit ans, l'homme était visé par une mise à pied conservatoire et avait fait l'objet d'une convocation à un entretien préalable de licenciement.

Il écope toutefois d'une journée de mise à pied en août : "Faisant suite à l'entretien qui a eu lieu mercredi 6 juillet entre un collaborateur du magasin Monoprix-Canebière à Marseille et sa direction, il a été décidé une simple mise à pied d'une journée pour non-respect du règlement intérieur. Aucune autre mesure n'est prise à l'encontre du salarié ", écrivait vendredi la direction dans un communiqué.

Une sanction revue à la baisse qui pourrait bien s'expliquer par les retombées médiatiques provoquées par l'affaire, et par des messages hostiles postés sur le site du magasin.

Lu sur Challenges.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !