Saint-Sylvestre sous haute protection : près de 140.000 personnes mobilisées | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Saint-Sylvestre sous haute protection : près de 140.000 personnes mobilisées
©Reuters

Sentinelles

Saint-Sylvestre sous haute protection : près de 140.000 personnes mobilisées

56.000 policiers, 36.000 gendarmes, 7.000 militaires de l’opération « Sentinelle » et 39.800 sapeurs-pompiers, sapeurs-sauveteurs et démineurs seront mobilisés sur l’ensemble du territoire le 31 décembre.

C'est un Nouvel an sous très haute protection qui se prépare en France. Pas moins de 139.400 personnes ont été mobilisées, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur, qui précise que Gérard Collomb a participé vendredi à une réunion d’état-major en présence du Directeur général de la Police nationale, du Directeur général de la Gendarmerie nationale, du Préfet de Police de Paris et du Directeur général de la sécurité intérieure, pour faire le point sur les mesures de sécurisation spécifiques qui seront mises en œuvre le 31 décembre.

"Pour assurer la sécurisation du 31 décembre, ce sont 56.000 policiers, 36.000 gendarmes, 7.000 militaires de l’opération « Sentinelle » et 39.800 sapeurs-pompiers, sapeurs-sauveteurs et démineurs, soit un total de 139.400 effectifs des forces de sécurité, qui seront mobilisés sur l’ensemble du territoire", indique le ministère. 

"En effet, la célébration du nouvel an s’inscrit dans un contexte de menace terroriste toujours élevée", soulignent les autorités. L'ensemble du territoire national sera donc "couvert par le dispositif Vigipirate, en mettant l'accent d'une part sur la sécurité des grands espaces commerciaux, des lieux de rassemblement, d'autre part, sur la sécurité dans les infrastructures de transports publics, particulièrement sollicités pendant les fêtes".

A Paris, 4200 policiers de la préfecture de police, 1500 effectifs des forces mobiles, 2300 sapeurs-pompiers, 350 secouristes et 2200 militaires de l'opération Sentinelle, soit 10.500 hommes au total, seront engagés sur un "dispositif global de sécurisation renforcée destiné à prévenir les atteintes aux personnes et aux biens, ainsi que les troubles à l'ordre public dans un contexte de menace terroriste toujours élevé".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !