Sables-d'Olonne : Emmanuel Macron annonce que les trois sauveteurs recevront la Légion d'honneur à titre posthume | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Sables-d'Olonne : Emmanuel Macron annonce que les trois sauveteurs recevront la Légion d'honneur à titre posthume
©Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

Hommage

Sables-d'Olonne : Emmanuel Macron annonce que les trois sauveteurs recevront la Légion d'honneur à titre posthume

Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a annoncé ce samedi 8 juin sur Twitter son intention de décorer de la Légion d'honneur à titre posthume les trois sauveteurs tués vendredi 7 juin au Sables-d'Olonne. Ils tentaient de secourir un bateau en perdition.

Après la tragédie des Sables d'Olonne, survenue vendredi, Emmanuel Macron a annoncé qu'il allait décorer de la Légion d'honneur à titre posthume les trois sauveteurs de SNSM. Ils étaient partis en mer afin de tenter de sauver un pêcheur lors du passage de la tempête Miguel. 

Le président de la République a fait cette annonce sur Twitter : 

"Ces hommes sont des héros. J’ai décidé de les nommer, à titre posthume, chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur". 

Le chef de l'Etat avait déjà rendu hommage aux trois hommes dans un message publié vendredi : 

"Animés par l’esprit de solidarité des gens de mer, trois sauveteurs de la SNSM ont perdu la vie ce matin alors qu’ils tentaient de sauver des marins en détresse. Je pense à leurs familles, à leurs équipiers, camarades de la SNSM, et à l’ensemble de la communauté maritime".

Un communiqué de l'Elysée a été dévoilé également : 

"Devant ces héros, la République française s’incline […] Les pensées du président de la République vont aux trois Français qui ont perdu la vie en voulant porter secours. Eux qui ont accepté de prendre tous les risques pour assurer la sécurité des autres, pour sauver l’un de leurs compatriotes, sont des héros de la Nation. Cette tragédie rappelle les risques pris, l’engagement consenti par les 8.000 sauveteurs en mer que compte notre pays. Le sacrifice de ces marins nous honore et nous oblige. C’est avec un profond respect et une grande émotion que le président de la République salue leur engagement bénévole, leur générosité, cet instinct de sauver qui les animait, ce courage et cette grandeur qu’ils avaient de s’élancer au secours des autres au péril de leur propre vie".

Ces trois hommes - Yann Chagnolleau, Alain Guibert et Dimitri Moulic - étaient bénévoles pour la SNSM. Ils sont décédés après le chavirage de leur vedette. Ils étaient âgés de 28, 51 et 55 ans.

Après ce terrible drame, l'émotion est vive dans le monde du secourisme maritime. La France totalise 8.000 sauveteurs en mer.

Le Dauphiné

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !