Russie : Dmitri Medvedev s'en prend aux "dégénérés" de l'Occident | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Dimitri Medvedev
Dimitri Medvedev
©LUONG THAI LINH / POOL / AFP

Faucon

Russie : Dmitri Medvedev s'en prend aux "dégénérés" de l'Occident

Un homme, qui demande par ailleurs le rétablissement de la peine de mort en Russie.

« Je les déteste. Ce sont des bâtards et des dégénérés. Ils veulent la mort pour nous, pour la Russie. Et tant que je vivrai, je ferai tout pour les faire disparaître. » Lapidaire, le dernier message de Dmitri Medvedev sur le réseau social Telegram, mardi 7 juin, a le mérite de la clarté, écrit Le Monde.

"Même si un doute subsiste quant à ce « ils » à qui l’ancien président russe voue une haine si farouche. Les Ukrainiens ? Peu probable, le discours public russe persistant à présenter le pays voisin comme ami victime, en quelque sorte, d’un malentendu. Les Occidentaux ? Plus sûrement, tant ce discours est devenu une constante chez l’actuel numéro deux du Conseil de sécurité russe, dont la virulence est proportionnelle à l’image de « libéral » qu’il traînait jusque-là.

"Le fil Telegram de M. Medvedev est plein de ces saillies contre l’Occident « odieux, criminel et immoral » et de mises en garde" menaçantes de la part de cet homme, qui demande par ailleurs le rétablissement de la peine de mort en Russie.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !