Royaume-Uni : Ben Wallace, le ministre de la Défense qui était considéré comme le favori pour succéder à Boris Johnson, renonce à se présenter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Ben Wallace renonce à se présenter pour l'élection pour diriger le Parti conservateur et succéder à Boris Johnson.
Ben Wallace renonce à se présenter pour l'élection pour diriger le Parti conservateur et succéder à Boris Johnson.
©Daniel LEAL / AFP

Futur Premier ministre britannique ?

Royaume-Uni : Ben Wallace, le ministre de la Défense qui était considéré comme le favori pour succéder à Boris Johnson, renonce à se présenter

Le ministre britannique de la Défense Ben Wallace, donné parmi les favoris pour succéder au Premier ministre Boris Johnson, a annoncé sa décision de ne pas se présenter à l'élection pour diriger le Parti conservateur.

Boris Johnson a annoncé jeudi sa démission de la direction du Parti conservateur et de Downing Street pour l'automne prochain, dans l'attente d'un successeur. Quatre candidats sont pour l'instant déclarés. Le ministre britannique de la Défense Ben Wallace, donné parmi les favoris pour succéder au Premier ministre Boris Johnson, a annoncé ce samedi sa décision de ne pas se présenter à l'élection pour diriger le Parti conservateur.

« Après avoir mûrement réfléchi et discuté avec mes collègues et ma famille, j'ai pris la décision de ne pas entrer dans la course à la direction du parti conservateur », a indiqué Ben Wallace sur Twitter. Il a notamment expliqué qu'il voulait se concentrer sur sa tâche actuelle et « assurer la sécurité du pays ».

Exprimant sa gratitude envers ceux qui lui avaient « promis » leur soutien, il a souhaité bonne chance à tous les candidats :

« J'espère que nous pourrons rapidement nous concentrer à nouveau sur les questions pour lesquelles nous avons été élus ».

Depuis l'annonce jeudi de la démission de Boris Johnson, suite à une série de scandales, quatre candidats se sont pour l'instant déclarés.

L'ex-ministre des Finances Rishi Sunak est parmi eux pour l'instant le seul poids lourd, mais il risque d'être rapidement rejoint par d'autres actuels ou anciens ministres, comme Liz Truss (Affaires étrangères) ou Nadhim Zahawi (Finances). La secrétaire d'État au commerce extérieur Penny Mordaunt et l'ancien ministre de la Santé Sajid Javid font aussi figure de sérieux concurrents.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !