Royaume-Uni : Tony Blair envisage de revenir en politique pour éviter un "Brexit dur" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Royaume-Uni : Tony Blair envisage de revenir en politique pour éviter un "Brexit dur"
©

Possibilité

Royaume-Uni : Tony Blair envisage de revenir en politique pour éviter un "Brexit dur"

"Il y a une énorme réaction contre la politique que je représente. Mais je pense qu'il est trop tôt pour dire que le centre a été vaincu", estime l'ancien Premier ministre britannique.

Dans les colonnes du magazine Esquire, l'ancien Premier ministre britannique a évoqué ce vendredi la possibilité d'un retour en politique, notamment pour combattre les effets du Brexit. À 63 ans, Tony Blair entend aider le centre-gauche britannique pour faire face aux conservateurs "en route vers un Brexit dur".

"Je ne sais pas s'il y a un rôle pour moi. Est-ce que je me sens fortement concerné ? Oui. Est-ce que je suis motivé ? Oui. Quelles leçons en tirer pour moi ? Que pourrais-je apporter exactement ? La question reste ouverte", a-t-il assuré. 

Cette déclaration a rapidement agité la presse britannique, qui spécule déjà sur un éventuel "comeback" de l'ancien Premier ministre, qui ,face à la controverse, a récemment fermé sa société de conseil aux gouvernements, Tony Blair Associates (TBA).

"Il y a une énorme réaction contre la politique que je représente. Mais je pense qu'il est trop tôt pour dire que le centre a été vaincu. En fin de compte, je pense qu'il s'imposera de nouveau. C'est notre défi et nous devons le relever", estime également Tony Blair dans cet entretien. 

>>>> À lire aussi : Tony Blair face à la gifle du rapport Chilcot sur la guerre en Irak : et si tout le monde passait à côté de la vraie question sur la responsabilité de l'Occident ?

 

Lu sur Europe 1

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Après Cameron sur les djihadistes, Tony Blair met les pieds dans le plat et explique que l'idéologie des extrémistes islamiques bénéficie du soutien de (trop) nombreux musulmansTony Blair face à la gifle du rapport Chilcot sur la guerre en Irak : et si tout le monde passait à côté de la vraie question sur la responsabilité de l'Occident ? Ce que contiennent les fameuses notes du Prince Charles au gouvernement de Tony Blair

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !