Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe

Pas touche au prince

Royaume-Uni : le terroriste qui voulait s'en prendre au prince George poignardé en prison

Husnain Rashid a été condamné à 25 ans de prison après avoir menacé de viser l'école Thomas's Battersea de Londres où est scolarisé le fils de Kate et William.

Très jeune, le prince George était déjà la cible de menaces de l'Etat islamique. Dans un message envoyé via la messagerie cryptée Telegram, Daech avait menacé de viser l'école Thomas's Battersea de Londres où est scolarisé le fils de Kate et William depuis le 7 septembre. Des photos du jeune héritier du trône d’Angleterre, prises à côté de son établissement scolaire, étaient accompagnées de plusieurs messages : "Même la famille royale ne sera pas tranquille" ; "L'école commence tôt" ; "Quand la guerre arrive avec le bruit des balles, on tombe dans l'incrédulité, désireux de représailles".  

L'homme responsable de ces menaces, Husnain Rashid, a été condamndé fin juin à 25 ans de prison pour actes terroristes et pour diffusion de propagande terroriste. Le djihadiste était également accusé de vouloir réaliser des attentats lors de matchs de football et d’inciter à injecter du poison dans des crèmes glacées.

L'homme a été agressé en prison, indique la presse britannique ce samedi. Un autre prisonnier, qui avait attaché une lame de rasoir à une brosse à dents, l'a visé au visage, dans la prison de Strangeways à Manchester.

Selon des témoins, l'importante plaie commence à l'oreille droite du terroriste. Une source pénitentiaire a expliqué au Sun qu'au sein de la prison, "personne ne l'apprécie ou n'apprécie ce qu'il a fait, comme menacer ce jeune prince et les histoires avec les glaces. Ce genre de choses n'est pas toléré à Strangeways".

Lu dans The Sun
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.