Allemagne : un attentat à la ricine déjoué à Cologne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Allemagne : un attentat à la ricine déjoué à Cologne
©MICHAEL GOTTSCHALK / AFP

Arme biologique

Allemagne : un attentat à la ricine déjoué à Cologne

La police allemande a révélé ce mercredi qu’un Tunisien avait été arrêté à Cologne. Il avait commencé à produire de la ricine.

Une attaque à la "bombe biologique" a été déjouée en Allemagne. Un Tunisien a été arrêté la semaine dernière à Cologne, juste à temps. Le principal suspect était en plein préparatifs d’un attentat. Il avait commencé à produire de la ricine.
Cette information a été dévoilée ce mercredi par le chef de la police judiciaire allemande, Holger Münch. D’après les premiers éléments de l’enquête, ce Tunisien avait bel et bien déjà commencé à produire de la ricine. Cet homme, présenté sous le nom de Seif Allah H., est âgé de 29 ans. 
"Nous avons trouvé un grand nombre de graines de ricine, permettant de produire [le poison], ainsi que divers autres ustensiles nécessaires à la fabrication d'un explosif. (…) Les perquisitions ont montré que le suspect avait en effet déjà produit de la ricine. Il y a eu dans cette affaire des préparatifs concrets pour commettre un tel acte, avec une sorte de bombe biologique et il s'agit en Allemagne d'une chose sans précédent". 
Il aurait été repéré "quelques mois" auparavant par les autorités. Il faisait notamment l’objet d’une "surveillance". Selon plusieurs médias allemands, la CIA aurait averti les autorités allemandes après avoir décelé et repéré des achats de substances et de produits pouvant servir à la fabrication de la bombe sur Internet. La cible de cette attaque et des complicités éventuelles doivent encore être éclaircies par les enquêteurs. 
Un millier de graines ont été saisies par les autorités lors de l’enquête. La ricine est un poison d’origine végétale extrêmement puissant. Il agit lorsqu’il est inhalé, injecté ou ingéré. Il n’existe malheureusement pas d’antidote. 
Selon des informations de LCI, un projet d’attentat similaire aurait été déjoué en France en mai 2018, suite à l’arrestation d’un Egyptien de 20 ans.   
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !